Archives du blog

Balade Irlandaise au rythme des pluies et du soleil…

Image
Balade Irlandaise au rythme des pluies et du soleil…

Aaaah l’Irlande!

 guiness treflée

Elle beneficie d’un capital sympathie important en partie dû à Michel, les étudiants et ses paysages.

C’est une destination qui nous faisait envie depuis pas mal de temps et c’est la premiere hors de nos frontières à 3!

Un petit WE automnal, nous ferait le plus grand bien. C’est parti direction la toile pour réserver l’avion chez Ryanair, le logement chez Airbnb et les hotels conseillés par Bibendum et une petite voiture chez nos « ex-amis » d’europcar. Nous avons donc réservé fin septembre 2015 poru un WE du 15 au 19 Octobre 2015.

Avion: Ryanair Nantes-Dublin 238,64€ pour 2 adultes et un bébé sur les genoux.

Voiture pour 2 jours: Europcar 73.51 pour une clio avec siège auto, mais ça c’etait avant d’arriver au comptoir dans l’aeroport où on nous a refait payer en sous entendant de fausse raisons, 82.2€ soit un total de 155.71€. Apres avoir porter réclamation plusieurs fois via leur site, je n’ai toujours aucune reponse de leur part à ce jour et je n’ai toujours pas reçu la facture. Moralité faut pas se laisser avoir par le ton hautain d’une personnes et notre état d’empressement d’être sur la route; il faut se faire confiance et tenir tête.

Moments de fou rire et de frayeurs garanties avec la conduite à droite sur des routes sinueuses, cabossées, étroites et garnies de jolis moutons!

route sud conne

Logement:

1ere étape Galway dans le Connemara avec l’hotel Spanish Arch 51.84€ pour une chambre double avec prêt gracieux de lit parapluie. Rien à redire sur cet hotel, accueil très chaleureux par les personnes aux comptoir à l’arrivée et au départ, la chambre est agréable, les lits ultras confortables et moelleux. Il n’y a pas de petit dejeuner servis mais dans la chambre vous avez une bouilloire, du thé, sucre, lait, café soluble. Nous avons dîné dans la partie pub restaurant le soir de notre arrivée. On baigne directement dans l’ambiance pub irlandais: decor chaleureux, musiciens en live, bons plats, fish&chips et THE Guiness! Magnifique décoration. Nous recommandons! Autre très bon restaurant testé à Galway le Mc Swiggans, goûtu et fin!

2eme étape véritable B&B via Airbnb à Moyard dans le Connemara: Connerstones,77€ pour une grande chambre très propre avec prêt de lit parapluie, salle de bain dans la chambre. Rien que pour les petits déjeuners copieux et variés et fouler une magnifique pelouse aussi dense et douce, il faut y aller. On ne parlera même pas de la vue et de l’accueil de Sean et Eithna.

 

3eme étape: chez Daniele et François à Dublin via Airbnb. Il est Français et Elle est américaine, ils vivent à Dublin… Ca pourrait être le début d’un joli roman! En tout cas ça nous a offert des belles soirées de discussion sur les différentes populations,et de mieux comprendre le fonctionnement de l’Irlande. Ils sont très accueillant et on bénéficie de tout le confort de leur domicile. 167€ pour 2 nuits. Petit déjeuner au crêpes incontournable le dimanche matin! La maison est très jolie et parfaitement situées à 2 pas d’une station de bus avec ligne 12 directe pour l’aéroport dans Camden street là où il y a une grosse partie de restaurants et pubs.  Très bonne musique au Solas. Accueil gentil et chaleureux et magnifique pub au Carr & O’Connell.

Déplacements dans Dublin: à pied et en bus city sightseeing, cela permet sur 2 jours de monter et descendre autant de fois que l’on veut sur des parcours définis mais qui correspondent à ce que l’on souhaite voir pour une 1ere visite à Dublin. Un petit tour cheveux aux vents à létage de l’impérial c’est quand meme bien plaisant! Notre louloute a marché et fait pas mal de notre chere poussette Nano. Que nous avons réussi à embarquer en cabine Ryanair sans problème à l’aller et avec réticence de l’hotesse de l’air au retour, faut croire qu’ils n’ont pas tous les mêmes consignes. En totu cas c’est toujours bien pratique d’avoir une petite poussette qui ne prenne pas trop de place et se plie et déplie en 2 secondes pour utiliser les bus, les avions voiture, rentrer dans les petits pubs…

En 3j pleins, il est difficile de tout faire, on a privilégié le Connemara, dont on peut dire que l’on a vu tout ce que l’on souhaitait voir mais on regrette de ne pas avoir passé plus de temps sur Dublin. Tant pis cela pourra faire l’objet d’un autre petit WE, qui sait?

 

Dans le Connemara à ne pas manquer:

– Galway de jour et de nuit

latin quarterpub galwresto galwresto galwaygalwaygalwgalway pubharicot

 

– ecouter de la musique celtique dans un pub et se rendre compte qu’on en connait 2 ou 3.

pub clifden

 

-s’arreter manger dans le pub du village qui semble mort mais en fait non il y a 20 personnes dans le pub

pub roundstone

dessert pub roundstonedessert roundstone

 

– ses fuschia et houx qui poussent comme nos ronces

fuschia

 

– la route découverte du sud du Connemara

sud conneplageroute sud

 

– la skyroad

sky road

 

– Une petite rando très facile dans le parc national du Connemara

pncPNC apres la pluiePN conne arc en cielPN Conne boisparc national

 

– Kylemore abbey

kylemoreparc kylemore24 abbeyabbeyvoeumain

 

– La route découverte des lacs du Connemara

rte nord

 

Dublin:

– Usine commerciale Guiness, ne pas manquer le roof top

guiness

 

– Cathedrale St Partick que l’on n’a pas pu visiter car fermée.

st patrick cath

 

– La bibliothèque et son livre de Kells du Trinity College

biblio tinitybibliharpe

 

– Ha’penny bridge

ha penny

 

– Ecouter un groupe de musicien au détour d’une rue

pub dub

 

– Le quartier et le bar de Temple bar

Temple bar outsideTemple bar insidetemple bartemple-bar

 

-Flâner dans Dublin

 

– et tout ce qu’on n’a pas pu faire: Dublinia,les petites rues, les galeries, les market, Crock park, l’Aviva stadium, la riviera Dublinoise…

aviva stdpub dublindublinia

 Et en plus, il ne faut pas le dire mais, ils sont beaucoup mais alors beaucoup beaucoup plus accueillant et gentils que les Londoniens…

 C’est promis on reviendra!

 

Fête des fleurs à l’île d’Yeu

Image

                Cette année étant pleine de jolis ponts, nous avons décidé d’en utilisé un pour partir tous les 3: pas trop loin mais dépaysant et qui permette de se déconnecter du quotidien.

J’ai le souvenir d’un excursion sur l’île d’Yeu avec mes parents, lors d’un semaine de vacances à St Jean de Monts. Nous avions loué un 4×4 sans toit. C’est la seule chose dont je me souvienne! Alors pour remettre des images sur les noms de lieux, c’est décidé WE en famille sur l’île d’Yeu.

J’ai commencé par réserver le bateau, souhaitant profiter à fond du temps de présence sur l’île nous avons pris l’aller le samedi à 9h15 départ de Fromentine et retour le lundi à 17h45 toujours à Fromentine. Pour le logement, je commence à chercher après avoir réservé le bateau et là c’est un peu le désastre: tout est complet pourtant je m’y suis prise fin février. A force d’essuyer les refus, une personne m’informe que c’est THE grosse fête de l’île: la fête des fleurs! Du coup je me renseigne sur internet, il y a un site dédié: http://fetedesfleurs.yeu.free.fr/ Effectivement cette fête a lieu tous les 2 ans lors du WE de pentecôte, ceci explique la difficulté à se loger, mais après des recherches plus poussées, je trouve enfin plusieurs locations disponibles pour nous accueillir, avec un équipement de bébé à disposition.

TroieFete des fleursFdFfeu d'artifice

Voici toutes les coordonnées:

Traversée: Compagnie Vendéenne Fromentine – Port Joinville 45min de traversée 74,30€ pour 2 adulte et un bébé avec réduction carte Cezam (-10%) (la réduction s’applique en réservant par téléphone, pas possible sur le site internet). Il y a une deuxième compagnie: Compagnie yeu continent et des départs sont possibles de St Gilles Croix de Vie.

Parking durant le séjour: avec une simple recherche vous verrez que les parkings payants de Fromentine ne sont pas recommandables pour un séjour: 1 seul proprio derrière tous les noms de société, voiture détériorée, obligés de laisser ses clés… Nous avions repéré une aire de parking à 1km du port au bord d’une route mais par chance nous avions de la famille en camping à ND de Monts qui nous a gardé notre voiture en nous amenant au port et en revenant nous chercher. Peut être est ce plus sûr du côté de St Gilles mais la traversée est un peu plus longue. 

Logement: Maison de Martine  sur Airbnb 321€ pour 2 nuits, c’est un peu cher mais c’est sa propre maison que Martine vous loue avec tout le confort et l’équipement d’un maison principale. Tout le nécessaire et même plus est présent: chaise haute, lit parapluie, linge de toilette, linge de lit, petits pots… Situé à quelques coups de pédale du centre de Port Joinville dans une rue peu passante.

Moyen de locomotion: Le vélo!! Il y a moult loueurs qui donnent direct sur l’embarcadère de Port Joinville , nous avons pris auto-becane : vélo en très bon état, les vitesses passent bien, le freinage fonctionne. Nous avons loué un vélo classique (type hollandais) , un VTC avec cadre fille  et une remorque à bébé. Le vélo classique n’a que  3vitesses et est très lourd donc n’en prenez pas pour tirer la remorque sauf si vous voulez des jambes en béton. Le VTC est plus cher que le classique, of course, mais beaucoup plus léger et plus de vitesse. Par contre sur le classique il y a un grand panier à l’avant. Dans la remorque il y a une partie rangement à l’arrière plus la place dispo à côté de bébé,car les remorques sont utilisables pour 2 enfants. Les vélos ont un antivol intégré, ils nous conseillent de le mettre dès que l’on pose le vélo car il y en a partout. Tarif: 80€ les 3 jours. 

Nous avions emmené notre poussette favorite la Nano Mountain Buggy, mais étant en vélo elle nous a servi seulement sur le bateau, et c’est déjà ça!

 Départ Fromentine

En 3j on a fait le tour, avec un peu plus de temps on aurait pu plus se poser sur les plages et lézarder.

Pas besoin d’une super condition physique, les vélos et la remorque vont absolument partout.

 Les lieux remarquables: faire le tour tout simplement !

– Foret de pin et plages du sud

Route du sud

– Plage de Chalon à marée haute, plages peu profondes pendant des centaines de mètre, super pour les enfants et pour faire des pâtés.

Plage de Chalon

– Landes bretonne : au nord autour du grand phare.

WC du Grd phareGrand phareSOS

– Phare du sud

Phare du suddolmen

– Vieux château

Vieux chateau

– Port de la Meule

La Meule

– Saint sauveur

 

– Port Joinville son marché tous les matins, les petites rues, la citadelle ou vieux fort, l’église, le magasin La Fabrique qui vend les objets des artisans de l’ile (cher !!), produits de la boulangerie pâtisserie Mousnier(camion orange caractéristique) (feuilleté au sucre , tarte au pruneau, voir reportage des « carnets de Julie » sur l’ile d’Yeu), une petite crêpe originale à la Crêperie Bleue.

Citadelle Port JoinvillePort JoinvillePort

 

– Les jolies maisons partout.

 cabane

Un superbe coup de coeur, très reposant, la vie à vélo ça a du bon! Entre amis, en famille, en couple…on y retournera c’est sûr!

Sieste Corse en famille

Image

Couché de soleil

D’une semaine de vacances de mon enfance en Corse, je me rappelle du sud: Bonifacio, Iles Lavezzi, Sartène, Filitosa…

Cette île bénéficiant d’un capital « Belles vacances garanties » important, nous avons décidé d’y aller pour notre premier voyage en avion à 3. Mais cette fois, destination le nord-ouest: d’Ajaccio à Calvi.Ce voyage a eu lieu au mois de mai. Cela nous a permis de voir une Corse verdoyante, fleurie, parfumée avec un temps idéal pour un bébé, de la chaleur douce.

Nature

Voyageur ayant le mal des transports notamment en voiture: conduit sinon subit et serre les dents!

Le vol a été réservé sur Air Corsica (250€ pour 3 dont 1 bebe de moins de 2ans voyageant sur les genoux)

L’hébergement sur Abritel, chez Pierre CANON à Cargèse, vous pouvez y aller les yeux fermés, idéal pour être au calme, dans un magnifique jardin plein de senteurs notamment d’eucalyptus. Il y a 4 petites maisons sans vis à vis avec chacun un très grand jardin et  une grande terrasse close. On peut laisser bébé explorer la terrasse et même le jardin en tout sécurité, attention aux magnifiques cactus tout de même.

Location de voiture sur Autoescape, nous avons été surclassés pour une peugeot 2008. (290€ avec option siège auto et 2eme conducteur).

Une fois n’est pas coutume, nous n’avions pas fait de programme. Nous avons donc décidé la veille au soir pour le lendemain de nos activités ou au gré de la route et de la météo…

Petit point logistique:

et oui voyager avec un bébé n’est pas la même chose que partir à 2 la fleur au fusil…

Pour le sommeil (lit parapluie), les repas(chaise haute) et le bain (douche-baignoire) tout était à disposition dans notre location.

Pour les besoins de bébé, nous avions apporté un stock de couche pour la semaine et tout le nécessaire de change; pour les repas nous avions juste de quoi couvrir le samedi car le dimanche matin les supérettes de Cargèse sont ouverts. On y trouve tout ce dont on a besoin (Carrefour market).

Pour la promenade en plus du siège auto loué avec la voiture, nous avions besoin d’une poussette. Depuis sa naissance nous utilisons la Elea de Bébé Confort avec au départ la nacelle Windoo plus. Cette poussette est confortable, très maniable, robuste mais pour l’embarquer dans l’avion cela nous semblait un peu trop encombrant: pliage compact en 2 parties ou un pas très compact en un seul morceau. Nous avons regardé sur un internet et vu qu’il y avait seulement 2 modeles qui entrent en cabine d’avion. Une vendue par Air France et la marque elle même la babyzen yoyo et la nouvelle sortie la Nano de Mountain Buggy.

Nous avons choisi la Nano. Elle a été accepté comme bagage cabine malgré son léger dépassement du gabarit test Air France. Lorsqu’on voit l’attente et la foule dans les aéroports, on est ravi de pas avoir à courir après bébé ou de la porter en plus des bagages cabine. Elle se plie et se déplie très facilement et une fois que vous l’aurez fait 3 fois avant de monter dans l’avion vous ferez ça les yeux fermés. Elle a une barre guidon au lieu de 2 poignées ce qui permet de la diriger d’une main et tirer une valise de l’autre.Elle rentre largement dans les cabine d’un A320 de Air Corsica (voir post Instagram).De même pour le coffre de la voiture de location, pas besoin de jouer au tetris.Plusieurs famille prenant le même avion que nous, mais ayant une grosse poussette (Loola), ont dû galérer à garder leurs enfants dans leur champ de vision et à gérer leur fatigue. Plusieurs personnes nous on même demandé la référence  de notre poussette pour leurs propres petits enfants car ils trouvaient fantastique l’adéquation entre le pliage compact et le confort une fois dépliée en 1 clic. Nous avions comme accessoires les couvertures soleil et pluie mais n’avons pas eu besoin de nous en servir.

Certes c’est un budget mais c’est un confort non négligeable de pouvoir rouler son bébé ou le faire dormir dans SA poussette, dans SON environnement.C’est une chose de moins à penser pendant le voyage, et je me répète mais elle est super pratique à plier et déplier.Pour ce point là nous sommes très fiers de notre choix. Nous voila prêt pour la Corse!

Les lieux immanquables:

-Le bleu: du ciel en bord de mer, du ciel en montagne, de la mer en eaux profondes, de la mer au bord des plages: faites le plein!

– Cargèse la grecque avec ses deux églises orthodoxe et latine qui se font face, ses petites rues et son petit port tranquille.

Rue CargèseCargèse siesteCargese latine

– La route des calanches de Piana: du rouge-orange-marron, de la sculpture naturelle et une vue sur le golfe de Porto magique. Trouvez le coeur, il est visible depuis la route.

CalanchesCalanche

– Porto: son petit village, point de départ pour les balades en mer pour admirer la calanches de Piana ou la réserve Scandola.Nous avons fait que celle des calanches car la ballade vers la réserve nous semblait beaucoup trop longue pour bébé. Faites celle de Piana le soir pour avoir les derniers rayons qui ravive le rouge des roches.

PortoPortocalanches merFicajhola mer

Plage de Porto

– Route de Porto à Ota et Evisa, malheureusement un éboulis à 2km après Ota nous a empêcher de découvrir les gorges de Spelunca et la forêt d’Aïtone.

-La Balagne, chaque fois que l’on passe un col le relief et les paysages sont différents, apres avoir quitté les roches sculptées de Piana, on a la forêt, puis des grandes plaines au milieu d’un cirque de montagne marron clair.

ScandolaBalagne

– Calvi, ses petites rues, la vue depuis la citadelle sur sa baie aux eaux turquoise avec en fond les montagnes enneigées.

CalviCalvi 2

– Ajaccio de la place Charles de Gaulle prendre le cours Napoleon puis tourner à droite rue cardinal Fesh avec sa magnifique Bibliothèque et son musée, arrivé place Maréchal Fosh se faufiler dans les rues pour passer devant la maison ou naquit notre cher Napoléon (la fierté n°1), un petit tour dans la cathédrale et finir au bout de la jetée de la citadelle au port Tino Rossi (autre fierté de la région). Faire une excursion depuis ce même port vers les îles Sanguinaires, magnifique, donnant une superbe vue sur la région d’Ajaccio, les belles plages dont celle de Marinella; lézards vert fluo et goélands vous accompagneront. Préférez une sortie le matin avec les enfants car le soleil est généreux même s’il y a de quoi s’abriter sur le bateau, une fois sur l’île vous ne trouverez du répit qu’a l’ombre du sémaphore ou du phare. Ajaccio est assez chère: parking , carte postale, souvenirs, si vous pouvez, préférez le petit village ou vous séjournerez.

AjaccioBateau SanguinaireSanguinairesPort Tino Rossi

– Les plages du Pero (sable mais forte vague car mer un peu déchaînée), de Ficajhola (mi sable-mi galet, vaut le coup d’oeil car semble être un petit paradis, le chemin est très praticable même avec un bébé porté sans la poussette, la route d’accès permet d’admirer au plus près les calanches et le golfe de porto, ne pas s’y aventurer en pleine saison cela doit être difficile de manoeuvrer), plage de Porto (galet de mille couleurs différentes)

Ficajhola

Parlons spécialités…

Côté cuisine: que l’on soit poisson ou viande, on trouve notre bonheur, une escalope de veau sauce capcorse humm, des lasagne au brucciu,les moules Corse, l’incontournable planche de charcuterie corse lonzu, saucisson, pancetta… N’hésitez pas à en rapporter et si vous n’avez pas les moyens d’acheter chez un vendeur traditionnel, les supérettes vendent des produits de très bonne qualité dans leur rayon spécialité (souvent le 1er en entrant). Il y a aussi les Canistrelli salé ou sucré pour l’apéro ou en gourmandise, très bon.

Côté boisson: il y a plusieurs bières en corse dont la Pietra (ambrée) et la Colomba (blanche), vous trouverez une large gamme de vin rouge rosé blanc notamment le Figari et le Cap Corse.

Nous n’avons pas fait de rando, privilégiant le confort de notre bébé,mais nous avons pu quand même profiter différemment de la Corse.

Si on souhaite visiter plus sur une semaine, il faut faire un voyage itinérant en changeant de logement tous les 2-3 jours car la bas la moyenne c’est 30Km/h et ce n’est pas une légende urbaine!

La conduite des Corses peut faire peur, ils n’hésitent pas à doubler sans visibilité en plein virage avec un précipice d’un côté mais ils connaissent leur région donc à nous de les respecter et les aider à mieux circuler car les touristes ne manquent pas. On peut très aisément comprendre qu’à la débauche on n’ait pas envie de passer 45min sur la route à suivre des gens qui roule à 20km/h pour admirer le paysage et prendre des photos. En plus des Corses il y a toutes sortes d’animaux qui paissent au bord des routes et n’hésitent pas à traverser pour voir si l’herbe est plus verte ailleurs….cochon, vache, chèvre et sûrement des sangliers.

Cochon de route

On retournera en Corse de part le coût, la diversité et la beauté et parce qu’il faudra bien faire une des magnifiques randonnées qui n’attendaient que nous!

P1170141P1170086P1170133

La Crète hors saison…

Image

1er « grand » voyage, La Crète est un de ses souvenirs de vacances plein de soleil, de douceur, de calme, de « ah qu’est ce que c’était bien… »

Nous sommes partis hors saison début Octobre 2007.

Le séjour a été acheté auprès de Th Cook: vol + hôtel (820€ pour 2 personnes)

Pour le vol rien à redire, tout est maîtrisé. Pour l’hôtel, Blue Island, si on veut du dépaysement on est déçu. La faute à nous, sans expérience, nous n’avons pas étudié plus que ça son emplacement.

On vous déconseille donc de loger à Hersonissos si vous voulez entendre que du grec! La ville est faite pour les européens du nord ouest, en particulier les hollandais. Nous y étions que pour dormir donc on a limité la casse. Si vous souhaitez du village club, tout inclus, il y en a mais sont souvent éloignés des villages. Pour ceux qui bougent un petit hôtel sans piscine convient parfaitement, la mer est à 2 pas…

Location de voiture dans Hersonnisos: une petite FIAT Panda, qui nous a emmené partout.

La conduite est très particulière, il faut aussi bien surveiller celui qui est devant vous, que celui qui est derrière…que celui qui est sur la bande d’arrêt d’urgence à votre droite…que celui qui arrive en face. Il ne faut pas avoir abusé de l’Ouzo ou du Raki (alcool local).

Le coup de coeur: la cuisine, l’accueil et le dépaysement par rapport à la France, mais aussi entre l’EST sec avec ses champs à perte de vue d’Olivier et l’OUEST humide et très boisé.

Pour la cuisine, on est proche du rythme espagnol:déjeuner vers 14h-15h et dîner à 22h, et nous sommes en vacances donc on ne presse pas les serveurs… Il est normal d’être attrapé sous le bras par le cuistot ou le serveur pour aller choisir son plat en cuisine, bien souvent il y a plus que ce que propose la carte. Pour votre estomac, c’est copieux alors 4 petits mezzes pour 2 suffisent amplement, surtout lorsqu’il fait chaud.Plats notable: feuilles de vignes farcies au riz et viande (stuffed vines), moussaka (ok classique mais bougrement efficace), brochettes souvlaki… Bière locale: Mythos, mais un bon jus de fruit frais n’a pas à craindre la comparaison… Attention le vin est spécial on peut vous proposer un vin rouge doux ou sec et c’est très particulier! On finit le repas pas un petit raki.

Pour les lieux immanquables:

Agios Nikolaos

Agios Nikolaos

– Route de Hersonissos à Vaï qui longe la mer (Agios Nikolaos, Sitia…)

Spinalonga

Spinalonga

– Elounda et l’île Spinalonga, pause sur sa plage et repas fabuleux de mezzes (feuilles de vigne farcie entre autres…)

– Plage de Vaï et sa palmeraie:

pour la sensation de vacances – farniente, pensez au PMT pour voir les petits poissons.

Site archelogique de Phaistos

Site archéologique de Phaistos

– Le site archéologique préservé de Phaïstos

Matala

Matala

-Matala, ses grottes hippies et ses petits restaurants à l’ombre de ficus, oui oui des ficus, format géant, le même que votre pseudo ficus qui trône dans le salon et dont les feuilles si elles ne sont pas tombées, baissent la tête.

– Un petit tour au musée de Heraklion pour voir les bijoux, et le fameux disque de Phaestos.

– Déambuler dans Heraklion, La Canée (Hania), et Rethymnon, admirez le confort des terrasses de café, observez jeunes et personnes âgées jongler avec leur komboloï.

Gorge de SamariaAgios Roumeli

Gorge de Samaria

Il ne faut pas hésitez à prendre les chemins de traverse même si ceux si ne sont indiqués qu’en grec. On s’y fait vite et on arrive à voir la correspondance entre le mot écrit en grec et le mot écrit en latin. On peut alors découvrir des villages pittoresques et se retrouver nez à nez avec un âne!

Nous n’avons pas fait l’ouest, par manque de temps (1000Km en 1 semaine dixit le compteur de notre petite Panda) mais il parait que c’est magnifique, une prochaine fois peut être…

A rapporter: une éponge naturelle(achetez-la aux pêcheurs ou sur le marché), de l’huile d’Olive(of course),un peu d’Ouzo (pour ceux qui aiment, ça ressemble au Berger apparemment) des bijoux et des images pleins la tête…

Kalimera, Kalispera, efcharistó, parakaló, antío

 DSCN5224

En piste…

Image

Voie verte du Bocage

Un blog de plus sur les voyages: Ok peut être!

Mais ici point de prétention, on fait comme on veut avec ce qu’on a, et on partage les coups de coeur et les déceptions.

Nous ne sommes ni des professionnels, ni des ultra -acharnés du roots ou de l’hôtel-club à tout prix et encore moins des blogs.

On veut juste dire à ceux qui comme nous, ont juste de quoi se faire plaisir de temps en temps, qu’il est possible de voyager sans être à pied avec sac à dos.

Nos voyage en tête à tête deviennent des escapades à 3!

Alors pour commencer un petit retour sur ces 8 dernieres années (8 déjà!!!?).